La nuit sera belle

2017

Roman, paru chez Actes Sud.

La Nuit sera belle

La Nuit sera belle est la dernière cristallisation de l'Hexeract, qui s'est transformé en roman à part entière aux éditions Actes Sud. On y parle entre autres de pêche, de pages blanches, de quête, de mouettes ou de goelands, de monolithe, de poisson-lune, de cuisine et même de dragons.

Le mot de l'éditeur :
Arek, Ivan, Todd C. Douglas : trois amis, toute une nuit, dans un appartement en forme de pagode inversée. Demain, c’est sûr, ils partent enfin en expédition. Quelque part — la destination ne semble pas encore bien arrêtée. En attendant, ils boivent du thé, de la bière, du vin et du whisky mais chaque chose en son temps. Ils tentent d’échapper au but à tout prix. Ils font beaucoup plus que ce qu’ils croient et beaucoup moins que ce qu’ils disent. Mais qu'est-ce que « faire » ? Et qu'est-ce que l'oisiveté (à ne surtout pas confondre avec la paresse) ? Comment trouver le temps et l'espace pour faire sans produire, ou pour chercher sans faire ? Comment se fait-il que l'on ne puisse pas vivre sans que le travail devienne la vie ? Une recherche sans certitude de trouver, est-ce un travail ? Tels sont les thèmes abordés au fil d’une nuit de contagieuse ivresse dans ce premier roman aussi profond que jubilatoire.

Lucie Desaubliaux, 2016

*Travaux